Distributeurs automatiques alimentaires, faut-il en acheter ou en louer ?

Distributeurs automatiques alimentaires, faut-il en acheter ou en louer ?

Dans un monde où tout va de plus en plus vite, on a besoin de se faciliter la vie. Ceux qui ont un petit creux se tournent vite vers la bouffe rapide pour se restaurer. C’est d’ailleurs pour cette raison que l’on voit de plus en plus de distributeurs alimentaires sur le marché. Si vous voulez en acquérir pour votre épicerie, votre entreprise ou votre école de formation, vous devez vous informer sur le mode de gestion de ces machines.

Ce qu’il faut connaitre avant de choisir le mode de gestion

Avant toute chose, vous devez déterminer les produits ce que le distributeur alimentaire va proposer. Cela va surtout dépendre de l’endroit où vous allez l’installer, mais aussi du nombre de consommateurs prévus. Si c’est pour une petite entreprise, il suffit d’avoir une machine à café gérée sans système de paiement. Si vous comptez installer l’appareil dans un local plus en vue et qui peut être utilisé par un grand nombre de personnes, il faut surtout avoir un appareil qui répond à un besoin spécifique. Si vous tenez une épicerie et que vous clients sont surtout des jeunes, vous pouvez y proposer des boissons énergétiques ou des sodas. Il est aussi possible de proposer un distributeur automatique de snacks qui permet d’avoir accès à des barres chocolatées, des bonbons, des gâteaux et autres. Si vous êtes dans une grande entreprise sans offre de cantine, vous pouvez installer des distributeurs d’aliments susceptibles de combler les besoins durant la pause déjeuner. Dans ce cas, le distributeur peut proposer des sandwichs, des burgers ou même des pâtes et des pizzas.

L’utilisation de l’appareil

Une fois le type de produit et l’emplacement connus, pensez à l’entretien et à la rentabilité. En effet, un distributeur automatique d’aliments doit être approvisionné fréquemment en fonction de la disponibilité du stock. Cette démarche doit être effectuée par une personne précise. Il faut donc définir la fréquence de réapprovisionnement et mettre une personne à cette tâche. Cette dernière fera en sorte d’assurer la commande des produits et de les mettre en stock dans le distributeur. Il est également possible de travailler avec un prestataire spécifique qui s’en chargera. Ce dernier peut aussi assurer la maintenance de l’appareil s’il y a lieu. Ceci étant, pensez également à la rentabilité. De là va dépendre votre type de gestion.

Gérer vous-même le distributeur ou être un locataire ?

Une fois tous ces points définis, vous pouvez décider si vous allez acheter ou louer le distributeur. Quel que soit votre choix, sachez que vous pouvez trouver sur www.distributeurautomatique.net/achat-location des offres d’achat et de location. Si vous choisissez l’autogestion, vous achetez l’appareil, qui peut coûter des milliers d’euros, et choisirez les produits à vendre. C’est rentable si vous avez beaucoup de consommateurs. N’oubliez pas qu’il faut désigner une personne pour gérer le stock et charger le distributeur. Le coût de son intervention doit être calculé, à moins bien sûr que vous vous en chargiez seul. A noter que vous serez également en charge de la maintenance de l’appareil.
Si vous choisissez la location, le distributeur sera placé dans vos locaux et vous aurez à le louer mensuellement à petit prix. Les produits de vente vous reviendront, mais vous vous chargerez également de la maintenance et du réapprovisionnement. A noter qu’il vous est possible de demander à ce que l’appareil soit échangé au bout de quelques années s’il devient obsolète.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *